302 845 visites 7 visiteurs

« Pourquoi pas nous? »

26 octobre 2018 - 08:02

COUPE DE FRANCE (6e TOUR) : FESSENHEIM (R3) - THAON (N3), DEMAIN 17H

Moyen en championnat, Fessenheim brille de mille feux en Coupe de France. L’équipe d’Alexandre Wendling, composée de joueurs chevronnés, abordera ce match historique face à Thaon-les-Vosges sans aucun complexe. Le capitaine Anthony Pelcener monte au créneau.

En début de saison, Alexandre Wendling fixait les objectifs et, en évoquant “Dame coupe”, il lâchait : « et pourquoi pas nous ? » Pensionnaire de R3 depuis cette saison, Fessenheim a assimilé le message et multiplie les performances.

« Le cinquième tour, c’était déjà historique, alors je ne vous parle pas du sixième ! C’est la fête. À nous de prolonger l’événement sur le terrain », lance le capitaine Anthony Pelcener. L’ex-joueur du FC Hégenheim, où il a séjourné quatre ans, revient de blessure (ligaments croisés). Tout neuf, il a cravaché pour retrouver la forme.

Malgré des résultats mitigés en championnat, cette embellie en coupe, il la vit intensément. « On laisse filer des points… Au complet, l’équipe a souvent obtenu de bons résultats et c’était en Coupe de France. Ces dernières semaines, on a eu des blessés et des suspendus. »

Fessenheim, amoindri, a perdu à domicile face au SRC II (0-2). Les Rhénans avaient sans doute l’esprit ailleurs. Samedi, ce sera assurément un tout autre contexte. Anthony Pelcener confesse : « Ce sera le moment d’être performant… »

Déclic contre Koetzingue

Fessenheim ne s’est pas pris les pieds dans le tapis dans les tours éliminatoires. « C’est aussi un exploit de ne pas tomber face aux équipes inférieures, insiste Anthony Pelcener. On a vu que pas mal de petites équipes sont arrivées à se qualifier. La qualification face à Koetzingue (2-1 ap) , un gros exploit, a prouvé que l’on pouvait rivaliser. C’était le déclic. Cela donne envie de le refaire. Il y a des ingrédients à mettre pour flamber. La réussite que nous devons provoquer et cette motivation collective d’écrire une belle page. » Aux entraînements, le parfum enivrant de la coupe règne. « Il y a de l’effervescence. On le ressent dans les impacts. Chacun veut jouer. Il faudra mettre de la folie et y croire. Tout va se jouer au mental. »

Fessenheim a joué régulièrement les premiers rôles en Promotion d’Honneur avant de franchir le pas l’an passé. Anthony Pelcener, au club depuis un an, décrypte : « c’est un club assez bien structuré. J’ai rejoint des joueurs qui jouent ensemble depuis longtemps. Certains ont évolué plus haut. On retrouve cette osmose en Coupe de France. C’est un mélange entre des joueurs d’expérience et des jeunes. » Mickael Gil (Hégenheim), Julien Mercier (Sundhoffen), Jérémy Walther (Brunstatt), Loïc Guillemain (Kingersheim), le prometteur Liroy Pontier sont les cadres de l’équipe.

Si Alexandre Wendling a pu glaner quelques informations sur les Vosgiens, Fessenheim ne demande pas mieux que de revêtir ses habits de lumière. Thaon, sorti par Rombas (R3) l’an passé au 7e  tour, sera méfiant à plus d’un titre.

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 COLMAR S.R. 25 10 8 1 1 0 18 7 0 11
2 HOLTZWIR RACING 96 19 10 6 1 3 0 29 12 0 17
3 F.C. STE CROIX EN PL 18 10 5 3 2 0 11 4 0 7
4 HIRTZFELDEN F.C. 18 10 5 3 2 0 19 12 0 7
5 F.C. BENNWIHR 16 11 4 4 3 0 18 10 0 8
6 OSTHEIM 15 9 5 0 4 0 18 16 0 2
7 RIBEAUVILLÉ A.S. 15 10 5 0 5 0 21 18 0 3
8 FESSENHEIM F.C. 14 10 3 5 2 0 25 14 0 11
9 INGERSHEIM F.C. 14 11 4 2 5 0 19 33 0 -14
10 MUNSTER A.S. 8 10 2 2 6 0 9 19 0 -10
11 BANTZENHEIM 5 11 1 2 8 0 9 28 0 -19
12 COLMAR U.S. 3 10 0 3 7 0 9 32 0 -23

PAGE FACEBOOK